Collège Le Petit Bois
11 rue Juliette Monnier - 95480 Pierrelaye
tel : 01-30-37-20-90 fax : 01-30-37-26-81
mail : 0951726k@ac-versailles.fr
Site de l'académie de Versailles

Accueil > C.D.I. > Anciens projets > Forêt 2011-2013 > Zaü, illustrateur nous a accordé une interview. Merci Zaü !

Zaü, illustrateur nous a accordé une interview. Merci Zaü !

dimanche 22 janvier 2012 par Professeur documentaliste

A la suite de l’atelier, Zaü a répondu à nos questions.

Pourquoi avez-vous voulu être dessinateur ?

- En classe de troisième, je ne savais pas quel métier choisir. J’ai fait un test avec une conseillère d’orientation qui a décelé un certain talent pour le dessin. Elle m’a conseillé l’Ecole Estienne. Alors, j’ai passé une épreuve de dessin pour y entrer. C’était en 1956. Ensuite, je me suis beaucoup entraîné, surtout d’ailleurs pendant mon service militaire. J’étais obligé d’être là, au bureau du dessin du cinéma des Armées : je n’avais pas grand chose à faire, alors, je dessinais pour moi.

Quel est votre premier livre ?

- En 1967, j’ai illustré le livre Nonante de Grospilon. C’était le premier livre d’une maison d’édition maintenant célèbre : l’École des loisirs.

Quel dessin préférez-vous ?

- C’est très difficile de choisir. C’est un dessin qui est encadré chez moi. En voyage au Burkina Faso, j’ai vu, sur un marché, une femme en boubou rouge qui portait des tiges de bambou sur la tête. J’ai beaucoup aimé sa stature hiératique sur le fond de maisons en terre. A mon retour, j’ai dessiné la scène d’après mes souvenirs.

Qu’est-ce qui vous pousse à dessiner ?

- C’est le désir de mettre des idées sur le papier, des images qui me correspondent, des sentiments, des sensations de voyages, de moments. C’est ce que j’ai essayé de vous faire faire.

Que pensez-vous des séances d’atelier avec nous ?

- C’est la première fois que je faisais cinq séances d’affilée. C’était une aventure intéressante. J’ai été déçu du résultat d’une partie de la deuxième séance, mais, peut-être que je n’avais pas donné des consignes assez précises. J’ai remarqué que deux, trois élèves par classe étaient vraiment doués pour le dessin. Beaucoup, une quinzaine par classe, s’appliquent vraiment. D’autres ne comprennent pas ce qu’on attend d’eux.

Une video de Zaü qui dessine en direct à Montauban.


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Le Petit Bois (académie de Versailles)
Directeur de publication : JM Sabiani