Collège Le Petit Bois
11 rue Juliette Monnier - 95480 Pierrelaye
tel : 01-30-37-20-90 fax : 01-30-37-26-81
mail : 0951726k@ac-versailles.fr
Site de l'académie de Versailles

Accueil > C.D.I. > Le coin des élèves > Classes de 3C et 3D : 41 élèves spectateurs au théâtre 95

Classes de 3C et 3D : 41 élèves spectateurs au théâtre 95

jeudi 21 janvier 2016 par Professeur documentaliste

Nouveau rendez-vous au théâtre 95 de Cergy-Pontoise, samedi 9 janvier 2016, en soirée, pour la représentation d’une pièce de théâtre contemporain : Une famille aimante mérite de faire un vrai repas , de Julie Aminthe, mise en scène par Thibault Rossigneux.
Le texte de la pièce a été étudié en classe. Les élèves le connaissent.
C’est sur la mise en scène que quelques uns d’entre eux livrent leurs impressions et leurs ressentis :

Moussa, Bilal  : 
« La mise en scène nous a particulièrement surpris car on ne l’imaginait pas comme ça. Le décor de la maison, le style des personnages et leur gestuelle sont assez décalés. Parfois c’est « glauque ». L’humour semble plus présent que dans le seul texte. On a constaté aussi que la dégradation de la famille, des lieux et du vocabulaire est plus évidente que dans le texte. Tout s’écroule au sens propre comme au sens figuré. Au début de la pièce, les couleurs qui prédominent sont le noir et le blanc, des couleurs neutres qui montrent une certaine monotonie, un certain ronron. Puis, rapidement, c’est le rouge qui apparaît : couleur de la rage, de la violence. La scène est un damier où les personnages sont des pions qui se déplacent comme dans un jeu d’échecs. La lumière accentue bien le côté « caricature » des personnages. »
Marina, Manon, Calvin :
« Inattendu ! Le jeu des acteurs montre bien les comportements bizarres des personnages. Ils sombrent progressivement dans la folie. La scène du père dans la baignoire avec son fils met mal à l’aise. Les petits cris de la mère à l’arrière quand elle va dans la chambre de son fils, aussi »
Mylène, Anaïs, Marie : 
« On ne s’attendait pas à cette mise en scène. On pensait à quelque chose de plus traditionnel, de plus classique comme dans Le Faiseur de Balzac. Mais là, les murs qui se démontent, le plateau tournant sont surprenants. La mère est choquante parce que la mise en scène accentue son côté possessif et malade, surtout au début de la représentation. Le jeu des acteurs est très dynamique : acrobaties, danse, jeux sur la corde, équilibre, comme au cirque. La mise en scène donne une autre lecture de la pièce. »
James, Jean -Emmanuel , Bencherki :
« On a aimé cette mise en scène. La musique est bien adaptée. Les personnages sont bien en rapport avec le texte. Les costumes « collent » aux personnages ainsi que les accessoires. La fumée qui se dégage et les murs cassés donnent vraiment une impression de panique à bord. »
Amandine :
« Je redoutais un peu cette mise en scène parce que je m’en étais imaginée une à la lecture de la pièce. J’avais peur de m’ennuyer. Mais lorsque les lumières se sont éteintes et que j’ai aperçu le décor excentrique, j’ai tout de suite pensé qu’il correspondait bien à cette famille « déjantée ». Dès les premières minutes, j’ai été absorbée et intriguée. J’ai bien aimé. »
Eden, Florimon :
« Le plateau tournant est une bonne chose, il permet d’optimiser l’espace. Les motifs en damier donnent une atmosphère pesante, déstabilisante : ils s’écroulent comme des « legos ». Les mélanges improbables dans les vêtements et les couleurs frappent le regard. On a bien aimé la « lune » au dessus du plateau. Ça illustre bien le texte. Ceci dit, on n’a pas compris pourquoi la scène y est parfois projetée. La fumée n’a pas forcément sa place. »
Catharina, David :
« On a bien aimé le mélange des genres, comédie, arts du cirque, danse, musique. »
Alexia  :
« Cette pièce m’a fait beaucoup rire et m’a beaucoup surprise aussi. Je ne m’attendais pas à autant d’action.C’est drôle aussi quand les personnages chantent car ça n’existe pas dans le texte. »

Rendez-vous le 24 mars pour un nouveau spectacle.


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Le Petit Bois (académie de Versailles)
Directeur de publication : JM Sabiani